Nouvelles et événements

Légendes rimouskoises

Rogatien « Rogue » Bérubé : le dompteur de sapins

Y’a pas un temps des Fêtes chez les Bérubé qui ne commençait pas par la recherche et la coupe du sapin idéal sur les terres ancestrales de la famille. Chaque année, à midi le 24 décembre, des dizaines de raquettes se mettaient en marche vers la pinède plantée par l’aïeul au temps du défrichage de la seigneurie (même quand y’était bébé on l’appelait l’aïeul, parce qu’y paraît qu’y s’faisait aller la yeule tout l’temps !).

C’est dans cet esprit des traditions des Fêtes qu’a grandi Rogatien Bérubé, 23e enfant d’Obladi et Oblada Bérubé (et 11358e descendant de l’aïeul, qui s’faisait pas juste aller la boîte à menteries ça a ben l’air !). Toute sa vie, il s’était plié à la tradition des Fêtes sans rechigner. Enfilant ses raquettes comme ses frères et sœurs, il rêvait quand même d’aller à la pinède sans suer sa vie dans la montée, sans perdre un temps fou à trouver le plus beau des milliers de sapins jumeaux, et sans geler à mort au retour.

Le jour où Rogatien poussa la porte de Rimouski Nissan et ferma celle d’un Rogue 2020, sa vie bascula comme un siège EZ FlexMD ou banquette de 2e rangée divisée, inclinable, coulissante et rabattable. L’odeur du petit sapin accroché au miroir de l’habitacle lui rappela la pinède familiale, et le nom du véhicule lui était étrangement familier … comme s’ils étaient faits l’un pour l’autre.

Dès sa sortie du concessionnaire, ce n’est pas Rogatien, mais bien le Rogue qui prit la direction de la pinède. Le moteur 4 cylindres à 16 soupapes à DACT de 2,5 L et la boîte de vitesses Xtronic CVT en mode Sport le propulsa au bas de la montagne des Bérubé en moins de temps qu’il faut pour dire « contrôle en virage intelligent » ou « contrôle actif de la suspension ». Le mode Éco le hissa ensuite vers le sommet en douceur, comme s’il connaissait déjà chaque passage dans la forêt. Comme s’il faisait partie depuis toujours de la nature gaspésienne.

En le voyant arriver, tous les sapins penchèrent leur cime pour le saluer. Dans le regard intense des feux de jour à DEL du Rogue ils reconnurent leur maître. Chaque année depuis ce jour, ils désignent celui des leurs qui aura l’honneur de descendre de la montagne, porté par le maître. Ils s’unissent alors pour, pendant toute une année, lui donner l’énergie vitale pour grandir plus que les autres et développer une odeur similaire au sapin du miroir.

Depuis ce jour, on voit très peu de Bérubé en raquette montant vers la pinède le 24 décembre, car le vaste habitable du Rogue peut héberger de grandes familles. Rogatien Rogue Bérubé ne se fait pas prier pour faire des allers-retours entre la maison à la pinède pour que la tradition continue. Et à 0% d’intérêt pour 84 mois à l’achat de son Rogue, la tradition n’est pas prête de se terminer !